Faites décoller la communication digitale de votre pharmacie avec le spécialiste des réseaux sociaux
0
Audience
Quelles statistiques sont pertinentes à suivre sur Facebook pour ma pharmacie et pourquoi ?
Quelles statistiques sont pertinentes à suivre sur Facebook pour ma pharmacie et pourquoi ?

| Boost 1828 mots

Quelles statistiques sont pertinentes à suivre sur Facebook pour ma pharmacie et pourquoi ?

Vous avez suivi nos conseils et décidé de vous lancer activement dans votre communication digitale, notamment sur Facebook ? Félicitations !

Vos contenus publiés sont un excellent moyen de rester en contact avec vos patients, de les informer, leur partager des actualités santé ou des bons plans dans votre pharmacie. Ainsi, vous leur donner envie de les faire revenir en pharmacie et d’augmenter leur panier moyen. Sous réserve bien sûr d’animer intelligemment votre page. 

Il ne suffit pas d’être sur Facebook pour avoir des fans, ni d’avoir des fans pour les faire interagir, ni de publier un post pour créer de l’intérêt. Souvenez-vous, tout est dans cette phrase…
 

Le bon contenu, au bon moment, aux bonnes personnes.

Comment être sûr que vous êtes dans la bonne direction ? Que le contenu de votre pharmacie sur Facebook est le bon ? Qu’il intéresse ? Que vos efforts en termes de communication digitale sur Facebook sont payants ?

➡️ En étant attentif aux retours de vos clients au comptoir (“j’ai vu passer l’information sur le Facebook de votre pharmacie”) et surtout en gardant un oeil régulier sur les statistiques de votre pharmacie, de sa page Facebook. Et oui, tout ce qui se mesure, s’améliore 😉 

Les statistiques sont d’excellents indicateurs pour mesurer l’impact de votre pharmacie et de sa communication sur les réseaux sociaux. Elles jouent le rôle de boussole au quotidien, pour vous assurer que vous avancez dans la bonne direction. 
La question est donc maintenant de savoir quelles statistiques de votre pharmacie sur Facebook suivre. 

On a effectivement très vite fait de s’y perdre. Si vous vous amusez à télécharger les rapports fournis automatiquement par Facebook, vous aurez la joie de découvrir un magnifique fichier Excel d’une vingtaine d’onglets avec des centaines d’indicateurs. De quoi avoir le tournis et se décourager rapidement, même pour les directeurs marketing les plus experts 😉

Rassurez-vous. Aujourd’hui nous recommandons 3 indicateurs qui nous semblent déjà être un excellent départ (et largement suffisants) pour mesurer l’impact de votre communication sur Facebook.

 

1/ Le nombre de fans de votre page 

pasted image 0.png
Nombre de fans de votre page ©
pasted image 0.png

Les fans représentent l’intégralité des personnes qui ont cliqué sur le bouton “j’aime” de votre page. L’ensemble de vos fans représentent votre communauté. Et l’objectif lorsqu’on anime une page Facebook est de faire grandir sa communauté de manière intelligente. L’idée n’est pas d’avoir le plus grand nombre de fans possible, mais d’avoir les “bons fans”. Pour votre pharmacie, les bons fans ce sont vos clients, vos patients, ceux qui constituent votre chiffre d’affaires.
 

➡️ Comment augmenter vos fans ?

Recruter les bons fans dépend de VOUS et de votre équipe au comptoir. 
Vos fans les plus pertinents sont ceux d’ores et déjà clients chez vous. C’est donc au comptoir que vous pouvez les recruter. On vous glisse plus de détails par ici.

Attention en revanche : un fan n’est jamais acquis. Il faut en permanence animer votre page, avec du contenu qui l’intéresse, pour éviter qu’il ne se désabonne de votre page. 

 

➡️ Comment conserver vos fans ?

Vos fans ont décidé de “liker” votre page pour suivre l’actualité santé, bénéficier de conseils pratiques, profiter de bons tuyaux (animations, pharmacies de garde, nouveautés, campagnes de dépistage…). Ils ont ENVIE de voir vos contenus et que vous preniez la parole. Si vous ne publiez pas, ils n’auront plus d’intérêt à vous suivre.
A garder en tête : vos fans voient vos contenus, mais PAS TOUS vos contenus. En moyenne, un fan va voir 1 publication sur 3. Donc n’ayez pas peur de “trop publier” 😉 On vous en dit plus par ici.

En résumé, la statistique “nombre de fans” dépend de 2 axes principaux :
* le recrutement au comptoir (qui dépend de votre équipe)
* la fréquence et la qualité des contenus pour :
1/ leur donner envie de liker la page (une page vide, sans contenu, n’a jamais donné envie à personne de la liker)
2/ et maximiser l’engagement de vos fans sur vos contenus (clics sur l’article ou retour en pharmacie). Nous, on est là pour ça 😉 Si vous n’avez pas encore fait de Boost votre bras droit pour cette partie, jetez un œil par ici.

L’objectif est de suivre l’évolution des statistiques de votre pharmacie tous les mois. Ainsi, vous pouvez potentiellement redoubler d’efforts au comptoir pour recruter et aussi pour publier davantage ou d’autres types de contenus pour maintenir l’intérêt de la communauté.

 

2/ Le nombre de vues sur vos publications

Le nombre de vues (aussi souvent appelé le nombre d’impressions) correspond au nombre total de fois où votre publication a été vue dans le fil d’actualité de vos fans, indépendamment du fait que l’utilisateur ait cliqué ou non sur cette publication. 

Un utilisateur peut visualiser la même publication plusieurs fois. L’utilisateur en question n’est pas forcément un fan de votre page. Par exemple, si vous publiez un contenu qui intéresse votre fan et cliente en pharmacie Sarah : 

1/ Sarah va aimer, commenter ou partager votre publication. Automatiquement, ses amis Facebook vont pouvoir voir votre publication dans leur fil d’actualité.

2/ Sarah décide également de taguer en commentaire son amie Lucie (qui potentiellement se trouve dans la zone de chalandise de votre pharmacie) parce qu’elle a envie que son amie voit votre contenu. Lucie n’est pas encore abonnée à votre page mais va voir votre contenu (qui va très probablement lui plaire et lui donner envie de liker votre page).

aimer-commenter-partager.jpg
Boutons créant de l’interaction avec votre publication ©
aimer-commenter-partager.jpg

Il peut donc arriver d’avoir plus de vues sur une publication Facebook que vous n’avez de fans sur votre page.
Bonne nouvelle, c’est ce qu’on appelle la viralité… ou le début de la gloire 😉

Gardez ce point en tête : pour un post lambda – c’est à dire non viral dans notre exemple – en moyenne 30 à 35% de votre communauté va le voir.
Si votre post est en fait un partage de contenu venant d’une autre page, il touchera alors environ 10 à 15% de votre communauté. Facebook encourage en effet la publication de contenu propre plutôt que le partage de contenu d’autres pages.
Chez Boost, nous faisons du contenu propre, pour maximiser le reach (= la portée de la publication, soit le nombre de vues). 

 

 

3/ Le nombre d’interactions avec vos contenus

Le nombre d’interactions avec vos contenus correspond à la somme des : 

  • likes (ou autre manifestation possible: coeur, solidarité, triste, impressionné…)
  • clics sur la publication : il peut s’agir d’un clic sur “afficher la suite” (si votre post n’apparaît pas en intégralité), sur un lien dans le post, sur le visuel pour le voir en plus grand ou même d’un clic sur le nom de votre page
  • partages de la publication

Toutes ces interactions sont un indicateur de la qualité des contenus et de l’intérêt que la communauté y porte.
Toutefois, il est aussi nécessaire de lire ces chiffres avec du recul.
Pourquoi ? Ce n’est pas parce que le contenu digital de votre pharmacie ne génère pas de partages ou de likes qu’il ne fera pas revenir votre client en pharmacie, ou qu’il n’y aura pas un impact pour vous. Si grâce à un post, vous permettez à un fan de découvrir que vous faites de l’aromathérapie, c’est gagné ! Peu importe finalement qu’il like ou pas la publication.
En fait, tous les contenus ne sont pas les mêmes et n’ont pas les mêmes objectifs. 

Déjà distinguons vos propres contenus, avec ceux proposés par Boost.

 

➡️ Vos propres contenus sur Facebook

Si vous publiez sur Facebook un post avec une photo de votre équipe, mobilisée pour Octobre Rose par exemple, il est fort à parier que l’intérêt de votre communauté va être fort et que les interactions seront élevées. Vos fans sont forcément sensibles à vos engagements. Ils seront contents de reconnaître leur pharmacien préféré sur la photo. L’humain suscite de l’émotion et donne envie d’interagir. Ici l’objectif n’est pas directement de vendre, mais plutôt de fidéliser.
De la même façon, si vous partagez une offre promotionnelle exceptionnelle dans votre pharmacie, type coffret cadeau pour Noël, les interactions seront de la partie. L’objectif ici sera de faire revenir en pharmacie et/ou d’augmenter votre panier moyen.
Et c’est pourquoi, même si vous bénéficiez d’ores et déjà des publications Boost, nous vous encourageons à publier également de votre côté les actualités de votre pharmacie. Ce type de contenu plait énormément et fidélise un maximum.
 

➡️ Vos contenus Boost sur Facebook

Regardons maintenant les publications Boost – qui sont plus génériques et liées à l’actualité santé. Nous publions 2 grandes catégories de contenu : 

  • Les contenus informationnels : l’objectif est de permettre à l’utilisateur d’apprendre, de découvrir, de s’informer gratuitement grâce à vous. Ex:// un post sur la maladie d’Alzheimer, qui renvoie vers une vidéo officielle de l’association France Alzheimer et maladies apparentées
  • Les contenus commerciaux : l’objectif est de donner envie à l’utilisateur de revenir à la pharmacie pour se renseigner et acheter.

Ces 2 types de contenu peuvent susciter moins d’émotions et donc moins d’interactions que vos propres posts relayant les actualités chaudes de la pharmacie. Mais gardez en tête que le + important, notamment pour les contenus commerciaux, c’est de déclencher le retour en pharmacie et/ou l’augmentation du panier moyen.

Si un post génère moins d’interactions, ne le prenez pas comme une fin en soit.
Ce qu’il faut voir, c’est l’impact long terme. En publiant régulièrement, vos publications seront régulièrement vues par vos fans, qui vous garderont toujours dans un coin de leur tête. Et vous deviendrez le réflexe quand ils auront besoin de se rendre en pharmacie ou quand ils souhaiteront tester un nouveau type de produits. Par exemple : une publication sur l’aromathérapie fera prendre conscience à vos fans que vous proposez ce type de produits dans votre pharmacie. Cela peut déclencher immédiatement l’envie de revenir à la pharmacie pour découvrir les produits OU alors, cela augmentera le panier moyen de votre patient ayant vu la publication lors de son prochain passage chez vous.
 

Conclusion

Vous savez maintenant tout pour les statistiques de votre pharmacie, pertinentes à suivre sur Facebook.
Avec Boost, accédez quand vous le souhaitez à ces 3 statistiques clés dans votre espace personnel.

statistiques-Boost.png
Statistiques pharmacie réelles sur Boost ©
statistiques-Boost.png

Et si c’est vous qui impactez majoritairement le nombre de fans (en recrutant au comptoir), Boost a un impact massif sur le nombre de vues et d’interactions. 
En moyenne, avec Boost et à périmètre de fans constant, grâce aux 6 publications chaque semaine, vous augmentez par 3,1 le nombre de vues et par 3,4 le nombre d’interactions. 
Votre communauté est animée régulièrement, s’engage grâce à la qualité des contenus et est ainsi fidélisée.

Pour vous lancez avec Boost dans votre communication sur Facebook pour votre pharmacie, c’est par ici.

 

Vous avez besoin d'aide ?

Pour cartonner sur Facebook vous avez compris qu'il convient d'être bon sur le contenu ET l'audience ? ☝️

Vous rencontrez encore un ou plusieurs des problèmes suivants ? 🙋‍♀️

  1. Manque de temps ? ⏳
  2. Manque d'inspiration ? 🤔
  3. Manque de compétences ? 🛠️
  4. Les 3 ? 🤦

Ce lien devrait vous aider 👉 https://dashboard.getboost.fr/inscription 🤩

Répondre à () :


Captcha